Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais Suzuki


Dernières fiches techniques Suzuki


Accueil 4rouesmotrices > Essais routiers > Suzuki > Suzuki Grand Vitara DDiS Court

Librairie Suzuki


Suzuki Grand Vitara DDiS Court : Essai


Suzuki Grand Vitara DDiS

Au milieu des SUV dont le succès se confirme chaque jour, il est un véhicule qui continue son bonhomme de chemin : le Suzuki Grand Vitara. Nous sommes allés à sa rencontre à l’occasion de son restylage.

Dans un marché français fortement en baisse, seul un segment nargue les autres en affichant des chiffres en constante hausse : celui des SUV et des Crossover. En clair, le segment des 4x4 incapable de franchissement. Le rapport avec notre monture du jour ? Elle en est l’un des instigateurs !

Suzuki Grand Vitara DDiS

Après des années d’évolution 4x4 ou chaque nouveau modèle était plus performant sur route ET en hors-piste, le Suzuki Vitara jetait un pavé dans la marre à sa sortie. C’était en effet le premier 4x4 à ouvertement déclarer que ses capacités TT étaient secondaires ! Et c’est ce modèle qui allait inspirer le premier Toyota RAV4… On peut donc dire que le Vitara est un peu à l’origine des SUV ! Avec un tableau de bord qui tient plus de la berline que du 4x4, un look extérieur musclé et sympathique mais surtout pas macho, des carrosseries que l’on appelle Berline et Cabriolet (et non Tôlé et Bâché comme sur les autres 4x4), la sauce prendra vite, et le Vitara fera partie des best-sellers.

Plus de 20 ans plus tard, le marché a complètement changé, et les SUV ont envahi le marché, ne laissant que quelques miettes aux 4x4 traditionnels. Le Vitara, en devenant Grand Vitara, s’est encore rapproché d’une berline. Mais alors que c’était le plus SUV de tous les 4x4 à son apparition… C’est maintenant le plus authentique 4x4 de tous les SUV modernes !

Suzuki Grand Vitara DDiS

Tout comme le Pajero ou le Discovery, le Grand Vitara est désormais un 4x4 à caisse autoportante renforcée, abandonnant le châssis séparé et préférant les 4 roues indépendantes à l’essieu rigide. La transmission a également progressée, puisqu’elle est passée d’un 4x4 crabotable à l’origine à un très moderne 4x4 permanent, avec blocage de différentiel central et… Un réducteur. Un élément dont n’importe quel SUV passe à côté mais qui nous met l’eau à la bouche !

Sous le capot, et dans la mesure où notre marché ne jure que par ça, Suzuki a glissé bien entendu un diesel. Un diesel bien connu, puisqu’il s’agit ni plus ni moins que de l’omniprésent 1.9dCi de Renault, dans son meilleur rôle : le 130 chevaux. Le 1.9dCi 130 est loin d’être le dernier né du constructeur français, puisque ses origines remontent à la Renault 19 en 1988. Mais c’est un diesel très fiable, fidèle, et qui affiche la santé. C’est finalement ça qu’on lui demande, surtout dans le cas d’un 4x4 !

Suzuki Grand Vitara DDiS

Au volant, ce moteur rebaptisé 1.9 DDiS se comporte comme un diesel de conception ancienne. Comprenez par là que l’insonorisation est juste suffisante mais pas plus, et qu’il y a un petit temps de réponse du côté du turbo. Mais en fait… On a vraiment apprécié le 1.9 DDiS pendant cet essai. D’abord parce qu’il offre pas mal de couple à très bas régime, ce dont beaucoup de concurrents ne peuvent se vanter. Ensuite car avec son effet turbo bien marqué il apporte un certain agrément. En fait, la seule chose qu’on lui reprochera sera l’absence de 6ème rapport.

Sur la route, notre Suzuki Grand Vitara DDiS est donc un agréable compagnon. Car non seulement il est relativement dynamique, mais il est également confortable, chose que l’on n’attend pas forcément... d’un 4x4 Suzuki ! Les amateurs de Samurai et de Jimny comprendront. De plus, la position de conduite est très bonne. Ça, c’est pour les compliments. Parce que dans la pratique, notre 3 portes n’a curieusement pas droit à l’accoudoir central et au système multimédia intégrant GPS, Bluetooth audio, connexion iPod, et ports SD et USB… Qu’ils soient en série sur le châssis long c’est bien, qu’ils n’existent pas du tout sur le court c’est dommage. Pas de traces non plus de phares ou d’essuie-glaces automatiques. Avec tout ça, vous allez croire que le Grand Vitara est mal équipé… Et ça n’est pas le cas. Sa finition unique intègre la peinture intégrale, les jantes alu, les antibrouillards, les sièges chauffants, 2 prises 12 volts et même le démarrage sans clef. Pas mal pour un petit 4x4, non ?

Suzuki Grand Vitara DDiS

A propos de petit 4x4. Le Grand Vitara est l’un des derniers 4x4 à exister en châssis court 3 portes… Or c’est un atout bien agréable en ville, où il se faufile facilement. Reste que ce Grand Vitara est absolument sans concurrence depuis que le RAV4 n’existe plus en 3 portes. Et en plus il a une allure qui plait… Faites-vous plaisir pendant que ce genre d’autos existe encore ! Allez, un petit défaut tout de même : la porte de coffre, à ouverture latérale, s’ouvre avec un vérin. Comprenez qu’elle s’ouvre toute seule une fois que vous avez touché à la poignée. Donc si quelqu’un s’est garé juste derrière vous ou si vous êtes garé proche d’un mur... Attention également à la visibilité latérale, en raison de l’épais montant central.

Assez parlé chiffon, voyons donc ce que ce 4x4 a dans les veines. Après tout, c’est lui qui en promet non ? Un Grand Vitara, et à disposition le terrain 4x4 de la Ferté-St Aubin. Suzuki a bien fait les choses, il faut y faire honneur. Le différentiel central à glissement limité est verrouillable, et la boite de transfert dispose d’une réduction : la marque d’un authentique 4x4 comme nous vous le disions. Le tout accessible par un simple bouton rotatif, placé à portée de main.

Suzuki Grand Vitara DDiS

Sur piste c’est facile, on roule et on ne touche à rien. Le Grand Vitara se comporte très bien, et la seule chose à faire est de déconnecter l’ESP pour pouvoir faire glisser librement le Grand Vitara, même si ça ne sera pas facile car il adhère bien, le bougre ! En conduite normale, 53% du couple part à l’arrière.

En franchissement, le Suzuki Grand Vitara 1.9 DDiS Court nous a agréablement surpris. Evidemment, il ne grimpe pas aux arbres comme un Jimny mais… Il est loin d’être ridicule en réalité, notamment car il est plus léger que nombre de 4x4 ! Son seul défaut sera de manquer un peu de garde au sol, car les angles d’attaque et de sortie sont excellents. C’est comme ça depuis toujours !

Suzuki Grand Vitara DDiS

Depuis toujours également, les débattements de roue ne sont pas la spécialité du Grand Vitara, et ça ne s’est pas arrangé depuis le passage aux roues indépendantes ! Notre petit Suzuki débat comme un Pajero, c’est-à-dire qu’il ne débat pas vraiment… Mais il a un allié de poids : son antipatinage qui s’est montré vraiment efficace tout au long de notre essai TT, et qui lui a permis de passer à des endroits inattendus, malgré la présence des pneus route et d’un terrain très gras. Avec un terrain sec (ou des pneus adaptés), il aurait épaté la galerie. Car le 1.9 DDiS offre beaucoup de couple et la réduction n’est pas trop mauvaise…

Côté budget… Le Suzuki Grand Vitara Court fait bande à part : comme nous vous le disions, il fait cavalier seul ! N’empêche qu’à moins de 26 000 €, tout équipé qu’il est, il nous apparait comme une très bonne affaire puisque c’est aujourd’hui le prix d’un SUV compact en motorisation de base et 2 roues motrices…

Suzuki Grand Vitara DDiS

Un 4x4 à la gueule craquante, bien équipé, agréable sur route et pas ridicule en tout terrain, le tout contre un budget raisonnable : on pourrait penser que l’on en demande trop, mais le Suzuki Grand Vitara Court prouve que ça existe.

Texte Manu Bordonado
Photos constructeur

Vos réactions au Suzuki Grand Vitara DDiS sur le forum

Bookmark and Share


Suzuki Grand Vitara DDiS Court : Fiche technique
Caractéristiques techniques
Marque : Suzuki
Modèle : Grand Vitara 1.9 DDiS
Années de production : 2012-
Type du moteur : 4 cylindres en ligne (Renault)
Energie : Diesel
Disposition du moteur : Longitudinal avant
Alimentation : Common rail
Suralimentation : Turbo à géométrie variable + intercooler
Distribution : Arbre à cames en tête
Nombre de soupapes : 2 par cylindre
Alésage & Course : 80.0 x 93.0
Cylindrée : 1870
Compression : 17.0
Puissance : 129 ch à 3750 tr/min
Couple : 30.6 mkg à 1750 tr/min
Boite de vitesses : 5 rapports
Réducteur : Série (1.97)
Puissance fiscale : 8
Transmission : Intégrale
Différentiel avant : Libre
Différentiel central : Glissement limité + blocage
Différentiel arrière : Libre
Antipatinage : Serie
ESP : Serie
Direction : Crémaillère, assistée
Carrosserie : Break 3 portes 4 places
Longueur : 406 cm
Largeur : 181 cm
Hauteur : 170 cm
Coffre : 184 litres
Garde au sol : 190 mm
Pente franchissable : -%
Angle d'attaque : 29°
Angle central : 20°
Angle de sortie : 36°
Dévers maximal :
Gué : 0 mm
Cx : -
Suspensions avant : Mc Pherson
Suspensions arrière : Multibras
Freins avant : Disques ventilés
Freins arrière : Disques ventilés
ABS : Serie
Pneus avant : 225/70 R16
Pneus arrière : 225/70 R16
Poids : -
Poids tractable : 1600
Performances
Poids/Puissance : 0
Vitesse : 171
0 à 100 km/h : 11.7
400 mètres DA : 18.3
1000 mètres DA : 33.9
Consommations
Sur route : -
Sur autoroute : -
En ville : -
En tout terrain : -
Moyenne : -
Reservoir : 55 L
Autonomie autoroute : -
Emissions de CO2 : 174 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags : 6
Climatisation : Série
Prix de base : 25690
Services
Assurez la
Financez la
Achetez la sous enchères
Donnez votre avis
ici

Liens

Site officiel du constructeur : Suzuki


Avis des internautes
leleux michel
Modèle concerné : Suzuki Grand Vitara 1.9 DDiS
Note : 9/10
Un super champion de la ballade et ne rechigne devant rien ou presque ! c'est moi qui renâcle... Avec son blocage de diff central, il passe vraiment bien et en plus avec les courtes ... le mien a un peu plus d'un an et il a pas mal de rayures sur les côtés, et ce n'est pas des traces de chariots de supermarchés!!! En 3 portes, le seul défaut, c'est la grandeur du coffre, mais les sièges AR se rabattent... Moteur très performant, du couple et de la puissance. Moyenne conso (sur un an): 8,7 l/100 km.