www.piecesauto24.com

Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais Suzuki


Dernières fiches techniques Suzuki


Accueil 4rouesmotrices > Essais routiers > Suzuki > Suzuki Jimny VVT

Librairie Suzuki


Suzuki Jimny VVT : Essai

Qu’on se le dise, les authentiques 4x4 sont une espèce en voie de disparition… Surtout ceux avec deux essieux rigides ! Dans ce club très, très fermé, il existe un jouet qui fait l’unanimité : le Suzuki Jimny.

Suzuki Jimny

La marque Suzuki a été connue chez nous par et pour ses 4x4. Au début des années 80, le Jimny « LJ80 » commence à être importé à titre individuel par des amateurs éclairés, pour ses capacités tout-terrain au-dessus de la moyenne. Ce modèle a été remplacé par le Jimny « SJ410 » construit puis importé chez nous par la marque espagnole Santana. Ce modèle, devenu ensuite le Samuraï, a rencontré un grand succès. Tant et si bien qu'il est resté 22 ans au catalogue du constructeur japonais, ne disparaissant qu'en 2004 !

Le Suzuki Jimny de 3ème génération, enfin vendu chez nous sous son vrai nom, est né en 1998: vous comprendrez donc qu’il lui a fallu 6 ans pour faire oublier le Samurai aux passionnés… Mais ceux qui ont goûté un jour au Jimny sont également devenus accros ! Car nous avons fait un test et demandé dans la rue à des propriétaires de Jimny quand ils pensaient le vendre. La réponse est sans appel : personne ne veut vendre le sien et beaucoup signalent qu’on leur pose souvent la question.

Suzuki Jimny

Il faut dire que le Suzuki Jimny est l’un des tout derniers authentiques 4x4 : comprenez, dotés de 2 ponts rigides et d’une transmission 4x4 enclenchable. L’authentique héritier des LJ et SJ, en somme, et une vraie école de conduite en tout-terrain, comme nous allons le vérifier tout de suite.

Sous le capot, un simple 1300 cm3 16 soupapes essence offrant 85 chevaux et un minuscule couple de… 11.2 mkg, qui plus est perché à 4100 tr/min. Dans la transmission, pas de glissement limité, de blocage de pont et encore moins d’antipatinage. Heu… Vous voulez qu’on fasse quoi avec ça ? Non, parce qu'on a devant nous un parcours trialisant sympa mais… 4 pneus route. Tout va bien.

Suzuki Jimny

Mettre les 4 roues motrices et passer la réduction est facile, il suffit de débrayer et de faire un appui long sur la touche correspondante sur la console centrale. La réduction est très bien calibrée, ni trop courte ni trop longue. Bien entendu, pour une utilisation trial pure il faudra une boite plus réductée mais des kits existent pour cela.

En tout terrain, le Jimny a un avantage absolument unique : il est annoncé à 1060 kg, soit… minimum 800 kg de moins qu’un autre 4x4 de franchissement. Tout d’un coup, on découvre que le couple est largement suffisant, et qu’être dans la boue en pneus route n’est pas aussi handicapant qu'avec un autre 4x4. Au contraire, le Suzuki Jimny a tout d’un véritable jouet et se faufile partout, permettant de varier les trajectoires même en espace restreint, ce qu'un autre 4x4 ne permet pas. A part un Samurai évidemment !

Suzuki Jimny

Trajecter (du verbe trajecter, 1er gr., tenir une trajectoire) avec le Jimny est d’ailleurs nécessaire, car les débattements de suspension sont limités. Mais il n'a pas besoin de cela: sa taille permet de rentrer entièrement dans le trou pour gommer la difficulté ! Trajecter permettra aussi, et c’est très important, d’éviter les dévers. Car ça n’est pas la spécialité de l’engin, comme c’est visible sur notre vidéo !

Si le Suzuki Jimny est un excellent client en franchissement, même strictement de série comme ici, il n’est pas plus adapté que ça à la simple randonnée. Simplement car la pratique de la rando implique en général de partir avec un peu de matériel de bivouac... Aussi car ses essieux rigides et son empattement spécialement court le rendent aussi inconfortable que vif dans ses réactions. Même si les progrès sont évidents par rapport au Samuraï, ça n’en fait pas un engin taillé pour bouffer de la piste au kilomètre le dimanche. Sauf... si on aime l'arsouille. L'arsouille qui fait de la poussière, celle où on prend les virages tout en glisse et où on fait hurler le moteur pour semer les copains. Là, contre toute attente, on a en main une petite GTI qui vous permettra de filer très très vite... Si vous avez quelques notions de pilotage. Ca devient, dans ce cas là, un jouet terriblement ludique.

Suzuki Jimny

Tiens, parlons de bouffer du kilomètre d’ailleurs. Il est clair que le Jimny n’a pas été conçu pour ça, et ça n’est d’ailleurs pas la réputation qu’il a. Aussi, pour voir jusqu’où on pouvait aller à son volant, nous nous sommes proposés de le descendre depuis Suzuki France par l’autoroute jusqu’en Provence à son volant ! (lire notre article) A 130 km/h, le moteur tourne à 4400 tr/min. Poussez plus fort le Radio-CD !

En termes de confort, on n’est pas au niveau d’une Mercedes Classe S évidemment, mais on vous avoue qu’on s’attendait à pire. C’est clairement beaucoup plus agréable qu’un Samurai ! En réalité, et de manière tout à fait objective, c’est tout simplement du niveau d’une Smart Fortwo. La position de conduite n’est par contre pas très agréable, en raison d’un manque de largeur aux coudes, et d’un volant qui n’est réglable dans aucune position.

Suzuki Jimny

Le moteur du Suzuki Jimny se conduit comme un vrai 16 soupapes. En clair, il ne faut pas avoir peur de tirer les rapports, on s’aperçoit alors que le Jimny adore ça. Oublié, le couple de seulement 11.2 mkg ! A chaque départ le Jimny décolle sans hésitation et distance les autres usagers, surpris de voir un aussi petit 4x4 démarrer ainsi. Ne perdons pas de vue, là encore, le poids réduit ! D’ailleurs la vitesse maximale est dans les faits plus de 20 km/h supérieure à ce qu’annonce Suzuki : on a mesuré 162 km/h (sur circuit, hein) pour 140 officiellement.

Bien entendu, à cette vitesse on a dépassé les capacités du châssis, et il ne faut pas avoir à faire un freinage d’urgence, encore moins un évitement. C’est donc le moment où l’on va vous parler de la tenue de route… En réalité, le Jimny nous a favorablement surpris de ce côté-là. Certes, le véhicule est très ferme et pourra un peu rebondir sur une route en mauvais état, mais il n’empêche que le véhicule est vraiment sain, y compris sur route mouillée. Si l’on passe fort en virage, c’est la roue intérieure qui patine, mais sans aucune conséquence sur la trajectoire: finalement, c’est bien qu’il n’y ait pas de différentiel à glissement limité. Il faut provoquer le Jimny avant de réussir à faire des travers avec !

Suzuki Jimny

A bord, la visibilité est excellente mais on vous l’a dit, l’espace est compté. Après tout, à vous d’assumer une longueur de seulement 3.66m ! L’espace pour les occupants est réduit, mais il l’est autant pour les bagages : avec 113 litres, nous avons là l’un des plus petits coffres du marché ! La liste des équipements est réduite elle aussi. Notons l’ABS et deux airbags pour la finition JX, à laquelle la JLX ajoute jantes alu, antibrouillards, vitres et rétros électriques, le lecteur CD et le verrouillage centralisé à distance. Pour la climatisation il faudra mettre la main à la poche et la faire monter en concession... et il faudra complètement oublier des équipements existant sur d’autres autos : lecteur MP3, prise USB, phares automatiques, airbags latéraux… Le Suzuki Jimny, c’est un véhicule avec l'essentiel et 4 roues motrices, tout simplement !

Compensation, le tarif est relativement contenu. Le Jimny était affiché 89 000 F il y a bien longtemps, à l’époque de son lancement, et le prix est toujours le même depuis ! Le choix du modèle dans la gamme sera vite fait, car seul subsiste au catalogue la carrosserie fermée avec le 1.3 VVT essence. En effet, le Cabriolet était une exclusivité du marché européen, et il était produit en Espagne chez Santana, marque qui vient de disparaitre. De son côté, l’excellent 1.5 DDiS fourni par Renault a été victime des normes antipollution, la marque au losange ne souhaitant pas le remettre à niveau pour juste pour Suzuki... pour mieux vendre des Duster ?

Suzuki Jimny

En 2013 le Jimny a adopté un nouveau capot pour se mettre au niveau de la nouvelle norme piéton. En 2015 il s'équipe de l'ESP et du contrôle de pression des pneus. De quoi démontrer que Suzuki entend le vendre encore longtemps. On ne peut que s’en féliciter car ce 4x4 de qualité est très, très attachant… En ce qui nous concerne, on peut même parler d'un coup de coeur.

Texte: Manu Bordonado
Photos: Régis Laporte
Vidéos: Manu Bordonado, Régis Laporte

Bookmark and Share


Suzuki Jimny VVT : Fiche technique
Caractéristiques techniques
Marque : Suzuki
Modèle : Jimny VVT
Années de production : 2007-
Type du moteur : 4 cylindres en ligne
Energie : Essence
Disposition du moteur : Longitudinal avant
Alimentation : Gestion intégrale
Suralimentation : -
Distribution : Double arbre à cames en tête + VVT
Nombre de soupapes : 4 par cylindre
Alésage & Course : 78.0 x 69.5
Cylindrée : 1328
Compression : 9.5
Puissance : 85 ch à 6000 tr/min
Couple : 11.2 mkg à 4100 tr/min
Boite de vitesses : 5 rapports
Réducteur : Série (2.002)
Puissance fiscale : 6
Transmission : 4x4 enclenchable
Différentiel avant : Libre
Différentiel central : Non
Différentiel arrière : Libre
Antipatinage : Non
ESP : Non
Direction : A billes, assistée
Carrosserie : Break 3 portes 5 places
Longueur : 367 cm
Largeur : 160 cm
Hauteur : 167 cm
Coffre : 83 litres
Garde au sol : 190 mm
Pente franchissable : -%
Angle d'attaque : 42°
Angle central : 31°
Angle de sortie : 46°
Dévers maximal :
Gué : 0 mm
Cx : -
Suspensions avant : Essieu rigide, ressorts
Suspensions arrière : Essieu rigide, ressorts
Freins avant : Disques
Freins arrière : Tambours
ABS : Serie
Pneus avant : 205/70 SR15
Pneus arrière : 205/70 SR15
Poids : -
Poids tractable : 1300
Performances
Poids/Puissance : 0
Vitesse : 162
0 à 100 km/h : -
400 mètres DA : -
1000 mètres DA : -
Consommations
Sur route : -
Sur autoroute : 9.5
En ville : -
En tout terrain : -
Moyenne : 9.0
Reservoir : 40 L
Autonomie autoroute : 421
Emissions de CO2 : 162 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags : 2
Climatisation : Accessoire
Prix de base : 13860
Services
Assurez la
Financez la
Achetez la sous enchères
Donnez votre avis
ici

Liens

Site officiel du constructeur : Suzuki


Avis des internautes
Aucun avis posté sur Suzuki Jimny VVT