Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais Mitsubishi


Dernières fiches techniques Mitsubishi


Accueil 4rouesmotrices > Essais routiers > Mitsubishi > Mitsubishi Pajero Sport DI-D

Librairie Mitsubishi


Mitsubishi Pajero Sport DI-D : Essai

On ne vous fera pas l'affront de vous demander si vous connaissez le Pajero. Peut-être même vous rappelez vous qu'il existait dans la gamme Mitsubishi un Pajero Sport, il y a quelques années. Et bien il a continué à exister sur d'autres marchés, et nous sommes allés le découvrir pour vous.

Mitsubishi Pajero Sport 2.5 DI-D

Tous les fabricants de 4x4 japonais ont, à un moment donné, commercialisé chez nous un dérivé break de leur pick-up. Chez Toyota, le Hilux a ainsi donné naissance au Hilux Surf puis au 4Runner, et chez Nissan le King Cab a donné naissance au Terrano premier du nom, avant que le Pathfinder ne prenne la suite du Navara... Chez Mitsubishi, le L200 avait également donné naissance à un élégant break: le Pajero Sport. Étant dérivé d'un véhicule utilitaire, pourquoi ce nom ? Pour le marketing ! Pas pour les performances, de toute manière: les grosses motorisations du Pajero lui étaient interdites. Attention au passage à ne pas confondre le modèle "Pajero Sport" avec le "Pajero" série limitée "Sport", qui a également existé. Les voies du marketing sont impénétrables...

Depuis qu'il est passé à sa deuxième génération, le Pajero Sport n'est plus importé chez nous: il n'y a plus de marché pour lui, les clients d'alors s'étant tournés entre-temps sur les SUV et les crossovers dont l'Outlander est un membre actif. Bref, c'est au Maroc que nous avons trouvé cet exemplaire impeccable et pour cause : il était encore en rodage quand on nous l'a confié.

Mitsubishi Pajero Sport 2.5 DI-D

On l'a dit, le Mitsubishi Pajero Sport dérive directement du L200 contemporain. A ce titre, on retrouve sous le capot le 2.5 DI-D, une très lointaine évolution du diesel qui a animé les Pajero pendant une trentaine d'années. Né avec 2.3 litres et seulement 84 chevaux, il en développe sur cette version 136, pour un couple de 32.0 mkg. C'est largement suffisant: il se destine à rouler sur des routes africaines où l'on a rarement l'occasion de tester la vitesse maxi ! Cependant, il existe également dans sa variante de 178 chevaux, ainsi qu'avec le 3.2 de 163 chevaux. Gag : on nous a expliqué que nous avions le 136 chevaux mais... nous avons eu le 178 !

Cette seconde génération profite d'un très beau cadeau de la marque: ce Pajero Sport dispose de la géniale transmission Super Select et non plus de la très classique Easy Select. Rappelons que c'est une des très rares transmissions à laisser le choix sur la route entre simple propulsion et 4x4 permanent, en plus des habituels modes tout-terrain. C'est ni plus ni moins que le must du genre !

Mitsubishi Pajero Sport 2.5 DI-D

Le Mitsubishi Pajero Sport reste un 4x4 classique, à savoir à châssis séparé et pont arrière rigide. Il ne bénéficie pas de la caisse autoportante et des 4 roues indépendantes dont profite le Pajero "tout court" depuis 2001. Mais il faut être honnête: c'est plus rustique et plus résistant à l'effort. Tout ce qu'il faut pour aborder les conditions d'utilisation africaines...

Esthétiquement, le Mitsubishi Pajero Sport premier du nom était tout spécialement réussi. Celui-ci est sans doute un peu moins inspiré, mais il reste agréable à l'œil. Plus que le modèle qui lui a succédé... En fait, c'est l'avant qui est vraiment réussi, et associé à un arrière de bon goût mais peut être un poil fade. On vous laisse juger sur photos. Signalons que contrairement au Pajero où l’on accède au coffre par une porte, on accède ici au coffre par un hayon.

Mitsubishi Pajero Sport 2.5 DI-D

A l'intérieur, on retrouve sans surprise le tableau de bord et les compteurs déjà connus du L200. Rien de nouveau à l'avant donc. Le dessin de l'ensemble est agréable, et l'on compte pas mal d'espaces de rangement. La qualité de construction est là, mais les plastiques sont bien entendu relativement basiques (durs et creux). A l'arrière on n'a droit qu'à une seule poche aumônière, mais il y a bien un accoudoir central. Pas mal pour une version Afrique ! Le coffre offre une deuxième banquette. Si l'on ne s'en sert pas, l'assise se rabat contre la banquette intermédiaire et mange donc un peu de place, mais les dossiers s'intègrent au plancher pour former un ensemble plat. L’habitabilité est importante. Bien entendu, la climatisation est double et l'on trouve des buses d'air aux deux banquettes arrière…

En terme d’équipements, on compte donc la double clim (bouches de clim à l’avant et aux deux rangs arrière), un accoudoir central avant et un autre à l’arrière, un double airbag, la condamnation des portes, 4 vitres électriques, 4 jantes alu, les rétros électriques et c’est à peu près tout ! Pas de toit ouvrant, pas de clim automatique, pas de télécommande pour ouvrir le véhicule. La finition Pack Luxe en dispose en revanche, et ajoute le régulateur de vitesse avec le volant multifonction, les antibrouillard, un lecteur CD-MP3 et même un radar de recul !

Mitsubishi Pajero Sport 2.5 DI-D

A l’usage en tout cas, on vous avoue que l’on s’est laissé séduire par le Mitsubishi Pajero Sport. Nous nous attendions un peu à un 4x4 au rabais, prévu pour les pays émergents ou autre, et assez probablement un peu poussif. Nous sommes repartis avec nos idées reçues…

Le moteur DID nous a étonnés. Entre autre car nous avions 178 chevaux alors que nous en attendions 136. Bref. Le Pajero Sport n'est pas très lourd. Et même s’il n’a pas beaucoup de couple en dessous de 1500 tr/min, il est souple et marche bien (183 km/h chrono, sur circuit bien sûr) et se fait oublier, tant en insonorisation qu’en consommation : nous avons tourné à un très honnête 10.0 litres/100 alors que l’on ne se souvient pas avoir conduit à l’économie, et alors que la boite ne compte que 5 rapports.

Mitsubishi Pajero Sport 2.5 DI-D

Revenons un peu sur la transmission Super Select, puisqu’elle donne le choix entre rouler en propulsion (2H) ou en 4x4 permanent avec un différentiel central à viscocoupleur (4H). Nous avons alterné entre les deux positions sur les routes piégeuses du Maroc. La tenue de route en simple propulsion est déjà très bonne et suffira au plus grand nombre. Mais la position 4H permettra de rouler très fort, y compris sur route en très mauvais état, et y compris sous la pluie.

Ainsi, la tenue de route est donc bonne. Avec des roues indépendantes à l’avant et… un pont rigide arrière. Celui-ci ne manifeste que très rarement sa présence par des ruades, uniquement sur route abîmée parcourue à bonne allure. A noter que par ailleurs le Mitsubishi Pajero Sport est assez confortable… 

Mitsubishi Pajero Sport 2.5 DI-D

Sur piste, bonne nouvelle: on a retrouvé tout le plaisir de conduite qui caractérise les Pajero. En fait, ce Pajero Sport nous rappelle le très apprécié Pajero TD 2800. Bref, on aura le choix entre rouler vite et bien, ou faire le clown en faisant de petites dérives de l’arrière… Un très bon comportement pour un véhicule prévu pour être vendu en Afrique.

En franchissement pur, on est en revanche assez vite limité: les Pajero ne brilleny pas (loin de là) par leurs débattements de suspension. De plus, on a bien ici un blocage de différentiel central mais aucun blocage de différentiel arrière. Donc pas d’acrobaties, pas de roues levées comme d’autres Pajero savent le faire. Les différentes générations de Pajero Sport n’ont jamais été conçues pour le trial. D’ailleurs, le spoiler avant risquerait de ne pas aimer bien longtemps…

Mitsubishi Pajero Sport 2.5 DI-D

Nous avions peur de découvrir avec ce véhicule le Pajero du pauvre. Il n’en est rien. C’est finalement le digne héritier d’une longue lignée de 4x4, et l’équivalent moderne du Pajero TD 2800… Ce qui en dit long sur ses qualités.

Texte : Manu Bordonado
Photos : Manu Bordonado & Magali Voreppe

Mitsubishi Pajero Sport 2.5 DI-D

Bookmark and Share


Mitsubishi Pajero Sport DI-D : Fiche technique
Caractéristiques techniques
Marque : MitsubishiMitsubishi
Modèle : Pajero Sport TDPajero Sport DI D
Années de production : 2009-20152013-2015
Type du moteur : 4 cylindres en ligne4 cylindres en ligne
Energie : DieselDiesel
Disposition du moteur : Longitudinal avantLongitudinal avant
Alimentation : Injection directe, rampe communeInjection directe, rampe commune
Suralimentation : Turbocompresseur + intercoolerTurbocompresseur + intercooler
Distribution : Double arbre à cames en têteDouble arbre à cames en tête
Nombre de soupapes : 4 par cylindre4 par cylindre
Alésage & Course : 91.1 x 95.091.1 x 95.0
Cylindrée : 24772477
Compression : --
Puissance : 136 ch à 4000 tr/min178 ch à 4000 tr/min
Couple : 32.0 mkg à 2000 tr/min40.8 mkg à 2000 tr/min
Boite de vitesses : 5 rapports5 rapports
Réducteur : Série (1.90)Série (1.90)
Puissance fiscale : --
Transmission : IntégraleIntégrale
Différentiel avant : LibreLibre
Différentiel central : BlocableBlocable
Différentiel arrière : Glissement limitéGlissement limité
Antipatinage : NonNon
ESP : NonNon
Direction : Crémaillère, assistéeCrémaillère, assistée
Carrosserie : Break 5 portes 5 ou 7 placesBreak 5 portes 5 ou 7 places
Longueur : 470 cm470 cm
Largeur : 182 cm182 cm
Hauteur : 184 cm184 cm
Coffre : 0 litres0 litres
Garde au sol : 0 mm0 mm
Pente franchissable : -%-%
Angle d'attaque :
Angle central :
Angle de sortie :
Dévers maximal :
Gué : 0 mm0 mm
Cx : --
Suspensions avant : Triangles superposésTriangles superposés
Suspensions arrière : Essieu rigide, ressortsEssieu rigide, ressorts
Freins avant : Disques ventilésDisques ventilés
Freins arrière : Disques ventilésDisques ventilés
ABS : SerieSerie
Pneus avant : 265/70 R16265/70 R16
Pneus arrière : 265/70 R16265/70 R16
Poids : --
Poids tractable : 25002500
Performances
Poids/Puissance : 00
Vitesse : 160183
0 à 100 km/h : 12.610.4
400 mètres DA : 18.417.3
1000 mètres DA : 34.532.0
Consommations
Sur route : --
Sur autoroute : --
En ville : --
En tout terrain : --
Moyenne : 10.010.0
Reservoir : 70 L70 L
Autonomie autoroute : --
Emissions de CO2 : 0 g/km0 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags : 22
Climatisation : SérieSérie
Prix de base : Plus fabriquéPlus fabriqué
Services
Assurez la
Financez la
Achetez la sous enchères
Donnez votre avis
iciici

Liens

Site officiel du constructeur : Mitsubishi


Les fiches techniques des concurrentes :Iveco Campagnola
Iveco Massif
Suzuki Grand Vitara 1.9 DDiS
Suzuki Grand Vitara 1.9 DDiS Long

Avis des internautes
blanc david
Modèle concerné : Mitsubishi Pajero Sport TD
Note : 5/10
- Mon 1er 4x4 pour ce faire la main, il correspond aux critères fixés: simplicité, espace de chargement, prix et présentation.
- Un moteur plus puissant serait le bien venu (3.2l did ?).
- Un embrayage à 70 000 km...
- Réhausse en cours +4av et +7ar
- 120 000 km a ce jour, le meilleur a venir.