www.piecesauto24.com

Faites vous connaitre !

Cet emplacement publicitaire est disponible à la location, contactez nous !



Tapez un mot clé (exemple : TDI, Pajero...)


Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :
Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription


Derniers essais


Dernières fiches techniques


Accueil 4rouesmotrices > Dossiers > Hors série: essai Mitsubishi Strakar

Bookmark and Share

Hors série: essai Mitsubishi Strakar

Notre truc c'est le 4x4, surtout s'il est de franchissement. Mais on ne crache pas sur un (gros) poil de vitesse, et c'est pourquoi nous ne nous sommes pas fait prier lorsque l'occasion s'est présentée de faire un tour en Mitsubishi Strakar…

Mitsubishi Strakar

Le Mitsubishi Strakar (le nom du L200 sur certains marchés) est un vrai véhicule de compétition. Il reprend la face avant des L200, l'habitacle approfondi du Club Cab, ainsi que la benne la plus courte : celle du Double Cab. Mais tout ceci n'est bien sur qu'esthétique puisque les éléments sont en composite et ne proviennent pas des modèles de série. La structure du Mitsubishi Strakar est tubulaire, et les suspensions n'ont aucun lien avec celles du L200. Ici, de larges triangles superposés prennent place à l'avant, tandis qu'un pont arrière rigide spécifique au Strakar est du voyage.

Mitsubishi StrakarSous le capot du Strakar, point de moteur 2.5 turbo-diesel comme nous pouvons en trouver dans n'importe quel L200. C'est rien de moins que le V6 Mivec qui le motorise ! Rappelons ses spécificités : ce V6 ouvert à 60° dispose de côtes supercarrées, c'est-à-dire que l'alésage est plus important que la course, pour une cylindrée confortable (3.5 litres) et des montées en régime sans inertie. La commande des 24 soupapes est bien entendu faite par l'intermédiaire de 2 doubles arbres à cames en tête, mais ils disposent ici d'un diagramme de distribution variable baptisé MIVEC (Mitsubishi Innovative Valve timing & lift Electronic Control). Le résultat, c'est une puissance estimée à environ 280 chevaux à 6500 tr/min… De quoi voir venir !

Il s'agit là d'une vraie voiture de course et il n'était bien entendu pas question d'essayer cette dernière sur route. D'abord parce que c'est interdit et que nous sommes des gens trèèèèès respectueux, ensuite parce que ça aurait été bien plus ennuyeux que sur le circuit terre où nous nous sommes rendus. Là, nous avions à disposition des pistes sinueuses avec des passages rapides et d'autres assez cassant, aptes à nous montrer de quoi est capable le Strakar. Il ne manquait plus que quelques dunes mais que voulez-vous, on fait avec ce qu'on a !!

Monter à bord de l'engin n'est pas une mince affaire. L'engin dispose d'une bonne garde au sol et le seuil de porte est haut, il n'y a bien évidemment pas de marche-pied, et il faut encore se glisser entre le cadre de porte et la partie basse de l'arceau de sécurité… C'est le plus dur, car il suffit ensuite de se laisser tomber dans le baquet et de fixer son harnais. Heureusement, l'impatience dans ces moments-là fait passer la chose très facilement !

Mitsubishi Strakar

Dès qu'on le réveille, le V6 Mivec se fait entendre… Pensez-donc, l'échappement s'arrête au niveau des portes ! Au ralenti, c'est moyennement mélodieux mais les 2-3 petits coups de gaz pour aider à la mise en température confirment ce que nous pensions : dans les tours ça va chanter et… le moteur ne connaît pas le mot inertie !

On passe la première. Pour nous le confirmer, la boite nous gratifie d'un grand TAC. Une boite de course, quoi ! Comme toujours avec ce type d'auto, la difficulté est d'arriver à trouver un compromis au démarrage entre caler, démarrer brutalement et bouffer l'embrayage sur 50 mètres… Ceci fait, une évidence saute aux yeux : quel bruit ! Il n'y a bien sur aucun insonorisant, le V6 s'invite définitivement dans l'habitacle, et nous envoie en l'absence d'isolants une bouffée de chaleur à chaque coup de gaz. Vive le sport !

Mitsubishi Strakar

Il y a du bruit, il fait chaud, mais ce n'est pas tout : en raison des 2 amortisseurs présents sur chaque roue, l'engin est terriblement inconfortable. On dirait même qu'il n'est pas suspendu ! On cherche alors une position agréable dans le siège mais on ne peut de toute manière pas bouger, coincé par le harnais ! Cette fois c'est sur, Maman ne me laissera jamais acheter un jouet pareil.

Car le Strakar, c'est en réalité un formidable jouet. La première accélération vous colle au siège, le 4x4 répond immédiatement, on égraine les rapports mais cela pousse toujours autant. La motricité est impressionnante, il ne patine jamais et arrive à faire tout passer au sol sans souci. Le premier virage saute au visage, lâcher d'accélérateur, l'arrière engage et fait tourner la voiture. On n'est pas encore sorti du virage qu'on réaccélère déjà. La machine rugit, pousse, en redemande. C'est enivrant, on en remet une couche ! On passe de plus en plus fort à chaque courbe, tellement cette machine est saine !

Mitsubishi Strakar

En épingle serrée, on retrouve un train avant un peu trop chargé et le Strakar sous-vire. Mais avec un habile appel-contre appel et avec l'aide de la puissance disponible, on peut déjà faire beaucoup de choses ! La partie cassante du circuit arrive, mais il ne faut surtout pas lever le pied : à basse vitesse, la suspension nous secouerait atrocement et sans résultat. En passant à un bon 80 km/h, la suspension absorbe sans broncher. Aurions-nous pu passer encore plus vite ? Sans aucun doute. Alors il faut remettre ça, sans relâche, jusqu'à plus faim. Quel plaisir !!

Le Mitsubishi L200 qui a prêté ses lignes à cet engin est bel et bien oublié : le Strakar, c'est 100% course et 100% bonheur ! Avec le temps, cela va aussi devenir un produit intéressant pour s'engager en course… Maman ? Vient voir, faut qu'on parle d'un truc !!

Mitsubishi Strakar

  Remerciements

Remerciements à Christian et Véronique Lambert, de CLC Compétition, pour nous avoir fait partager le beau jouet de monsieur. Ils dirigent ensemble 4x4 Choc/Asian Auto Parts, spécialisé dans les tout-terrain d'origine asiatique. Achat/vente de modèles de série et de compétition, vente de pièces, préparation de véhicules et location de montures le temps d'un rallye TT ou d'un raid, ils seront en mesure de répondre à toutes vos demandes et… dans la bonne humeur !

Asian Auto Parts Marseille
3 chemin de St-Lambert
13821 La Penne sur Huveaune
04.91.43.18.23 - Fax: 04.91.27.12.61
www.asian-autoparts.com
www.4x4choc.com

Asian Auto Parts

Nous remercions également M. Liversain et la société Oenosens, spécialisée dans l'événementiel autour du vin et de la gastronomie. Cette société gère le Château de la Bégude qui domine Bandol et ses environs. Cette propriété de 600 hectares date du 7ème siècle et, outre sa piste 4x4, dispose de toutes les installations permettant d'organiser un mariage, une randonnée en quad ou tout simplement une dégustation du vin produit sur place. Une adresse à retenir, définitivement.

Oenosens
814, avenue de Bruxelles
83500 La Seyne-sur-Mer
04.94.94.63.51
http://www.oenosens.fr

Domaine de la Bégude

Vos réactions sur le forum

 


Anciens dossiers

Décembre 2016:
Octobre 2016:
Août 2016:
Juin 2016:
Avril 2016:
Mars 2016:
Octobre 2015:
Aout 2015:
Juillet 2015:
Mai 2015:
Avril 2015:
Mars 2015:
Janvier 2015:
Novembre 2014:
Octobre 2014:
Août 2014:
Juin 2014:
Mars 2014:
Novembre 2013:
Décembre 2012:
Septembre 2012:
Août 2012:
Juin 2012:
Juin 2012:
Mai 2012:
Avril 2012:
Février 2012:
Juin 2011:
Juin 2011:
Mai 2011:
Octobre 2010:
Février 2010:
Juillet 2009:
Mai 2009:
Janvier 2009:
Décembre 2008:
Août 2008:
Juin 2008:
Février 2008:
Octobre 2007:
Août 2007:
Juillet 2007:
Mai 2007:
Octobre 2005:
Août 2005:
Avril 2005:
Janvier 2005:
Novembre 2004:
Octobre 2004:
Avril 2004:
Janvier 2004:
Septembre 2003:
Mai 2003:
Avril 2003:
Octobre 2002:

Le team TGO se reengage a l Africa Eco Race
Les 4x4 du Mondial de l'Automobile 2016
Le salon de Valloire 2016
Le rasso 4x4 Grand Sud 2016
Le futur Mitsubishi Pajero Convertible
Le salon de Genève 2016
Prépa: le Toy HZJ74 de Dream Team
Les Zuk Days 2015
Prépa: Le Garafot by Garage 23
Le rasso 4x4 Grand Sud 2015
Prépa: Nissan Patrol GR 4.2 Diesel by Safari
Paris-Pékin en 2cv, la fin 25 ans après ?
Le futur Mercedes Classe GLE
Décès du jeune Martin Pugliesi: accident ou homicide ?
Les 4x4 du Mondial de l'Automobile 2014
Tous à Valloire !
Le rassemblement 4x4 Grand Sud 2014
Le rassemblement 4x4 Grand Sud 2013
Comparez les assurances !
Humvee, le retour du Hummer
Les 4x4 au Mondial de l'automobile de Paris
Hausse des assurances auto cet été
Beauduc, mode d'emploi
Le rassemblement 4x4 Grand Sud 2012
Des Toyota Hilux au pôle sud
Questions posées aux candidats sur les loisirs verts
L'année 2011 du Codever
Le raid Hummer Adventure 2011
Le rassemblement 4x4 Grand Sud 2011
Changer ses freins avant (disques et plaquettes)
Le Mondial de l'Automobile 2010
Les Toyota Land Cruiser
Val d'Isère 2009
Le Landmania 2009
La Croisière Blanche 2009
Hors série: essai Mitsubishi Strakar
Le raid Dakargentine 2009
Scoop: le nouveau Kia Sportage
Le trial de Vallon4x4
Asian Auto Parts Marseille
Le salon de Val d'Isère
Indiscrétions sur le Mercedes GLK
Le Landmania 2007
Les chemins: accès et interdits
Le salon de Val d'Isère
Préparer ses premières randonnées
Tout savoir sur les pneumatiques
Tirefor (tire-cable), mode d'emploi
Le mondial de l'Automobile
Différentiels, fonctionnement et utilisation
Les différentes transmissions des 4x4
Le salon de Francfort
Le moteur à 4 temps
Les 10 commandements du franchisseur
Comment détruire sa Jeep